archéologie expérimentale
Publié le - 589 vues -

Fabriquer un racloir

L’outillage en silex taillé continue d’être fabriqué au Néolithique, mais les outils sont peu nombreux et nettement moins diversifiés que pendant les grandes étapes antérieures de la Préhistoire (Paléolithique et Mésolithique). L’outillage courant est façonné à partir d’éclats de dimension moyenne et de lames fractionnées ; il comprend, par ordre d’importance : des grattoirs, des racloirs, des perçoirs, des éléments de faucille, des couteaux et quelques burins. Les armes sont représentées par des armatures de flèches et quelques lames de poignard.

En examinant la partie active des outils en pierre à l’aide d’appareils à fort grossissement (microscope électronique), il est possible de déterminer, grâce aux traces d’usure laissées sur la pièce, la matière qui a été travaillée.

En comparant ces traces avec celles réalisées sur des pièces expérimentales (qui ont travaillé le cuir, l’os, le bois…) en examinant les micro-striures et les petits ébrèchements produits, il est possible de préciser nos connaissances sur le mode de travail et sur le matériau utilisé.

Voici un racloir, emmanché dans un fragment de bois, pour en assurer la bonne tenue. Il sert à nettoyer les peaux et à les préparer avant séchage.

 

                                      

Utilisation d’un racloir emmanché pour nettoyer la peau avant tanage

1 le grattoir en silex

2. Reconstitution de son emmanchement

3 Son utilisation

 

 

"Recherches"

  1. 18 Juil. 2017Tir au propulseur79 vues
  2. 17 Juil. 2017Filer la laine il y a 7000 ans762 vues
  3. 16 Juil. 2017Le tissage aux tablettes ou « tablet weaving »1485 vues
  4. 15 Juil. 2017Tailler la pierre847 vues
  5. 13 Juil. 2017Comment faire du feu ?1155 vues