archéologie expérimentale
Publié le - 648 vues -

Fabrication du beurre baratte

Fabrication du beurre baratte...

Battre, mélanger un liquide

 

Les archéologues ont retrouvé sur plusieurs sites en France (Clairvaux, Charavines…) ainsi que sur des sites lacustres en Suisse, des batteurs de l’époque néolithique, conservés grâce à leur immersion dans l’eau. Ce sont les extrémités de petits conifères (sapin, épicéa) coupées juste avant la dernière ramification. Débarrassée de ses aiguilles, cette baguette présente à sa base quatre ou cinq branchettes en étoile. On suppose par comparaison ethnographique qu’il s’agit d’un batteur manuel pour battre la crème et la transformer en beurre. L’expérience montre que ce batteur est très efficace : en 20 mn de rotation ininterrompue, on peut obtenir 60 g de beurre à partir de 200g dde crème.

Les néolithiques étaient certes des éleveurs mais on ne peut être entièrement sûr qu’ils utilisaient le lait des brebis dont les agneaux avaient besoin, ni qu’ils aient cherché à en changer la crème en beurre pour diverses raisons de conservation, commodité d’utilisation, … Le témoignage qu’apporte la présence de ce batteur est insuffisant pour conclure à une utilisation du lait, car son usage pouvait se restreindre à homogénéiser des liquides, mélanges et bouillies.

 

Reconstitution © Dessin J. Sainty

"Recherches"

  1. 23 Sept. 2017Une faucille pour moissonner1790 vues
  2. 22 Sept. 2017Fabriquer du charbon de bois1161 vues
  3. 18 Sept. 2017Tir au propulseur155 vues
  4. 17 Sept. 2017Filer la laine il y a 7000 ans827 vues
  5. 16 Sept. 2017Le tissage aux tablettes ou « tablet weaving »1554 vues